L'herpès dans un lieu intime: des symptômes au traitement

Рассмотрим основные причины возникновения герпеса на интимных местах, а также симптомы этой болезни и методы ее лечения.

L'herpès dans un lieu intime est un problème qui n'est pas coutume de parler à voix haute. Souvent, une personne qui a contracté l'herpès génital est obligée de cacher son état, ne comprenant pas ce qui lui arrive et craignant la condamnation d'autrui. En outre, de nombreuses personnes infectées essaient d’être traitées seules, ce qui ne fait qu’exacerber le problème.

Cependant, les manifestations d'une infection herpétique dans des lieux intimes peuvent être similaires aux symptômes d'autres maladies. Par conséquent, un diagnostic compétent et rapide vous permet d'éviter un traitement coûteux et inutile.

Symptômes de la maladie: est-ce des boutons de fièvre?


Les symptômes les plus typiques de l'herpès génital sont des éruptions cutanées sur des lieux intimes sous la forme de vésicules remplies d'un liquide clair ou trouble (dans l'anus et le périnée). Parfois, une éruption cutanée apparaît sur la surface interne des cuisses et des fesses.

Характерным сиптомом герпеса является появление язвочек на коже

Avant l'apparition d'éruptions cutanées, la personne infectée ressent généralement des démangeaisons et des brûlures; la peau à la place des futures éruptions cutanées rougit. En outre, on peut observer une faiblesse générale, une somnolence, une fièvre, des maux de tête, une augmentation et une douleur des ganglions inguinaux.

Les symptômes apparaissent environ une semaine après l'infection. Les manifestations de l'herpès primaire sont observées dans les trois semaines avec une augmentation progressive des symptômes dans la première semaine. L'éruption dure 3-4 jours, après quoi les vésicules éclatent et des ulcères se forment à leur place. Après l'ulcération, la personne malade est contagieuse pendant environ deux semaines.

Il existe des cas fréquents d'évolution atypique de l'herpès génital, qui se manifestent par des douleurs au bas du dos, au sacrum et au bas de l'abdomen, sans aucune manifestation dans les lieux intimes. Parfois, l'herpès se manifeste sous la forme d'un foyer de rougeur et de gonflement ou de démangeaisons, ainsi que sous la forme de fissures profondes et petites dans la peau du pénis ou de la membrane muqueuse des lèvres, du vagin, du périnée et du rectum. Dans une telle situation, le diagnostic sur la seule base de signes externes est impossible en raison de la similitude des symptômes avec d'autres maladies infectieuses.

En outre, les réactions allergiques au latex (le matériau à partir duquel sont fabriqués les préservatifs), aux contraceptifs vaginaux et aux médicaments peuvent être accompagnées de vésicules.

Comment s'assurer que c'est l'herpès?


Pour établir un diagnostic précis, il faut prélever un frottis d'éruptions cutanées (le cas échéant) ou d'organes génitaux (en cas de suspicion d'herpès atypique). La détection du virus est effectuée en ensemençant le matériel dans une culture cellulaire (méthode virologique), une réaction d'immunofluorescence (RIF) ou une réaction en chaîne de la polymérase (PCR).

Сегодня существует множество методов анализа на герпес

La propagation du virus en culture cellulaire est la méthode la plus précise, mais elle est coûteuse, prend du temps et n’est disponible que dans les grands laboratoires des centres régionaux. À ce jour, le résultat le plus rapide et le plus précis peut être obtenu en utilisant la PCR. La fiabilité des résultats de la PCR est d'environ 99%.

Quand faire des tests?

Il faut savoir que l’échantillonnage de l’analyse des éruptions cutanées dans la zone intime permet d’établir le diagnostic correct dans 100% des cas. Le traitement du patient au stade de la formation de l'ulcère ou de la croûte sur le site de l'éclatement des vésicules entraîne souvent des difficultés pour la détection du virus et peut nécessiter des études supplémentaires. Ainsi, une visite opportune chez le médecin permettra d’économiser du temps et de l’argent et d’accroître l’efficacité du traitement.

La confirmation indirecte de l’infection par l’herpèsvirus peut être obtenue en faisant un don de sang pour les anticorps anti-virus de l’herpès. Dans les laboratoires modernes, cette analyse est effectuée par la méthode du dosage immuno-enzymatique (ELISA). Cependant, il est possible d’établir avec précision que la cause de la maladie est le virus de l’herpès, seulement avec un double examen. Le diagnostic est confirmé si:

  • Lors du premier examen, aucun anticorps n'a été détecté et lors du second, ils ont été détectés (IgM ou IgG).
  • Le nombre d'anticorps (IgG) dans la réanalyse est 4 fois supérieur à celui de la première.
  • Il y a des anticorps IgM dans le sang (infection fraîche).

Подтвердить герпесвирусную инфекцию можно по наличию соответствующих антител в крови

Les anticorps IgM apparaissent dans le sang environ une semaine après l'infection, les IgG - après 2 à 4 semaines, de sorte que cette méthode ne vous permet pas toujours de poser un diagnostic à temps.

Comment une infection par l'herpès pourrait-elle se produire dans un lieu intime?

La cause la plus courante d'infection par l'herpès génital est le contact sexuel non protégé avec un partenaire infecté. De plus, la transmission du virus est possible lors de relations sexuelles vaginales, anales ou orales. Dans ce dernier cas, l'infection est le plus souvent associée à la présence d'éruptions herpétiques sur les lèvres, le visage ou la bouche du partenaire sexuel (stomatite herpétique).

L'auto-infection est également possible: lorsque vous vous peignez ou que vous touchez un «rhume» sur vos lèvres ou d'autres parties du visage, le virus peut être transféré avec les mains non lavées vers la zone intime.

Обычную простуду на губах легко перенести по неосторожности в интимную область

Dans certains cas, l'herpès génital peut être congénital ou être obtenu à la naissance par une mère malade, mais en général, dans une telle infection, les lésions recouvrent non seulement les organes génitaux et apparaissent dès les premiers jours de la vie d'un enfant. À l'avenir, les rechutes de l'infection sont possibles.

Les rechutes d'herpès génital: qu'est-ce que c'est et pourquoi se produisent-elles?

Le caractère insidieux de l’herpès ne réside pas seulement dans sa capacité à infecter pratiquement tous les organes et tissus, mais aussi dans son incapacité à éliminer complètement le virus du corps. La raison en est la capacité de l'agent pathogène à intégrer ses informations héréditaires dans l'ADN des cellules humaines. Dans cet état, le virus peut persister plusieurs années sans se manifester. Le plus souvent, le stockage du virus de l'herpès est le tissu nerveux de la moelle épinière.

Вирус герпеса способен сохраняться в нервных клетках спинного мозга в течение всей жизни человека

En cas de stress, de fatigue chronique, de consommation excessive d’alcool, d’hypothermie ou d’exposition prolongée au soleil, ainsi qu’après les infections, le pathogène peut devenir actif, ce qui s’accompagne de la multiplication rapide du virus et de la manifestation de signes visibles de la maladie dans les lieux intimes. La transition de l'herpès à un état actif chez la femme est possible pendant les règles et après les procédures médicales (installation d'un dispositif intra-utérin, avortement).

L’activation d’une infection latente est appelée rechute. Les rechutes, en règle générale, diffèrent de la manifestation principale de l'herpès génital avec une sévérité moindre des manifestations et une évolution plus rapide (généralement jusqu'à 14 jours). Après ouverture des vésicules, le virus est sécrété par les organes génitaux pendant environ une semaine.

Les agents responsables de l'herpès génital sont les virus de l'herpès simplex de types 1 et 2 (HSV-1 et HSV-2). Le principal agent pathogène est HSV-2, qui est isolé chez environ 80% des patients.

Le taux de récurrence de l’infection par le VHS-2 est 3 à 4 fois supérieur à celui de l’infection par le VHS-1. En général, environ 25% des rechutes d'herpès au cours d'une vie intime sont asymptomatiques, ce qui représente le plus grand danger épidémique, puisqu'un patient malade ne soupçonne pas qu'il est une source d'infection pour les autres.

La fréquence des rechutes dépend non seulement du type de virus, mais également de l'état du système immunitaire. Avec un niveau de résistance corporelle considérablement réduit, les rechutes peuvent être répétées tous les 1-2 mois. Chez les personnes relativement en bonne santé, l'herpès génital se détériore tous les 2-3 ans ou moins.

Les récidives fréquentes provoquent non seulement des désagréments physiques et psychologiques chez le patient, mais peuvent également entraîner des complications dangereuses (encéphalite, lésions de la thyroïde, inflammation des membranes vasculaires, infertilité). L'herpès génital doit donc être traité. En outre, il existe aujourd'hui des médicaments efficaces pour réduire la fréquence et la gravité des rechutes. Il ne faut pas oublier qu'un accès rapide à un spécialiste aidera à maintenir une qualité de vie élevée pour le patient.

Que faire avec l'herpès dans un lieu intime?

Si des éruptions cutanées, des démangeaisons ou des douleurs surviennent dans des endroits intimes, vous devez immédiatement consulter un médecin (pour les femmes, voir un gynécologue, pour les hommes, voir un urologue ou un vénéréologue).

При появлении герпетических высыпаний в интимных местах полезно обратиться за лечением к врачу.

Le patient doit éviter les rapports sexuels jusqu'à ce que les lésions soient complètement guéries (en moyenne 14 à 20 jours).

Aux premiers symptômes de la maladie (démangeaisons, douleurs, gonflement, rougeur de la peau et des muqueuses des organes génitaux), il est conseillé de commencer le traitement. Cela évite parfois l'apparition d'une éruption cutanée et réduit la durée de la maladie. Si l'éruption cutanée est déjà apparue, une thérapie antivirale aidera à accélérer le processus de guérison de la peau affectée, à réduire les démangeaisons et autres sensations désagréables.

En aucun cas vous ne devriez peigner ou ouvrir les bulles, cela entraînerait une propagation encore plus grande du virus.

Avec une exacerbation de l'herpès génital, comme jamais auparavant, il est important de vous rappeler que vous devez vous laver les mains après avoir utilisé les toilettes. Sinon, une personne malade court le risque de contracter un herpès ophtalmique (herpès oculaire) et d’autres lésions herpétiques.

En cas d'éruption cutanée dans un lieu intime, évitez de vous rendre à la plage et au solarium, car les rayons ultraviolets réduisent l'immunité et contribuent ainsi à l'activation du virus.

Il est recommandé de porter des sous-vêtements respirants en coton, ce qui contribue à la guérison rapide de la peau endommagée.

Médicaments pour le traitement de l'herpès génital

Il faut se rappeler qu'un traitement complet de l'herpès est impossible. Néanmoins, un schéma thérapeutique correctement sélectionné contribuera à éliminer les symptômes désagréables de la maladie, à accélérer la restauration de la peau et des muqueuses des endroits intimes et à réduire la fréquence des récidives.

Les médicaments antiviraux constituent la base du traitement de l'herpès génital. Le plus efficace

  • Acyclovir
  • Valacyclovir
  • et famciclovir sous forme de comprimé.

Le mécanisme d'action de ces médicaments est de supprimer la synthèse de l'ADN viral.

Ацикловир в таблетках

Le traitement dure de 5 à 10 jours, en fonction de la gravité des lésions. Acyclovir est prescrit 0,2 g cinq fois par jour, le valaciclovir - 0,5 g deux fois par jour, le famciclovir - 0,25 g deux fois par jour. Le médecin doit choisir le médicament et la durée du traitement dans chaque cas.

Pour renforcer l’effet des antiviraux, on utilise des immunoglobulines, des inducteurs de synthèse de l’interféron (Amiksin, Kagocel, Lavomax), ainsi qu’un vaccin antiherpétique (Vitagerpavak, Gerpovax). Un traitement suppresseur est prescrit en cas d'herpès génital souvent récurrent - consommation quotidienne de 800 mg d'acyclovir, 500 mg de valaciclovir ou de famciclovir pendant 6 mois et introduction d'un vaccin herpétique une fois tous les six mois.

Stratégie de lutte contre l'herpès enceinte

Lorsqu'elles sont infectées par l'herpès génital dans les 8 à 10 premières semaines de grossesse, ainsi que par une rechute de l'infection, des fausses couches ou le développement de lésions graves du système nerveux central chez le fœtus sont possibles. Cependant, cela ne se produit que dans 5% des cas.

Особенно опасен генитальный герпес при беременности

La primo-infection de la mère au troisième trimestre de la grossesse ou immédiatement avant la naissance est plus dangereuse pour le bébé. Dans ce cas, la probabilité d'infection de l'enfant lors du passage dans le canal de naissance atteint 30 à 50%.

La rechute de l'herpès génital avant l'accouchement provoque une infection chez environ 5% des nouveau-nés. Peu importe si la femme a des infections utérines dans des endroits intimes ou si elle est asymptomatique.

Le plus correct est l'examen d'une femme avant la grossesse et à chaque trimestre pour détecter la présence dans le sang d'anticorps dirigés contre les virus de l'herpès des types 1 et 2. Cela vous permet d’établir à temps le fait d’une infection primaire ou d’une rechute.

Si une femme trouve pour la première fois des anticorps anti-virus au troisième trimestre ou si le nombre d’anticorps augmente, elle doit subir un prélèvement dans le tractus génital pour détecter le virus par PCR. Si le résultat est positif, un traitement est effectué dont les résultats sont contrôlés par un examen répété du grattage dans la PCR.

Si le virus n'est pas détecté, une naissance naturelle est possible. En l'absence d'effet du traitement, il est possible d'éviter l'infection de l'enfant lors de l'accouchement par césarienne.

Méthodes de prévention et de protection contre l'herpès génital

La meilleure protection contre l'herpès génital est d'avoir un partenaire sexuel permanent. Pour les relations occasionnelles, vous devez utiliser un préservatif. Selon des données modernes, l'efficacité des préservatifs dans la protection contre l'herpès est d'environ 65%. Par conséquent, si le partenaire présente des lésions visibles de la peau (éruptions cutanées, plaies, rougeurs) dans les endroits intimes, à la surface interne des cuisses, des fesses, des lèvres et du visage, le contact doit être refusé. .

Беспорядочные половые связи существенно повышают риск заражения генитальным герпесом

Si un partenaire régulier souffre d'herpès génital récurrent, ce n'est pas une raison pour rompre ses relations ou pour refuser une vie sexuelle bien remplie. Vous ne devez vous abstenir de rapports sexuels que 3 semaines après l'apparition de l'éruption cutanée.

Les personnes atteintes d'herpès sur les lèvres et sur d'autres parties du corps doivent se souvenir de l'hygiène des mains pour prévenir l'auto-infection.

Pour réduire le taux de récidive, il est recommandé de suivre un traitement préventif par Acyclovir, des immunomodulateurs et un vaccin herpétique.

Est-il possible de contracter l'herpès génital après la vaccination avec un vaccin herpétique?

Le vaccin anti-herpétique ne protège pas contre l'infection par l'herpès, car la présence d'anticorps anti-virus dans le sang n'empêche pas sa reproduction. Le vaccin sert à activer la composante cellulaire du système immunitaire, ce qui réduit la fréquence et la gravité des récidives.

Puis-je contracter l'herpès génital en utilisant des serviettes ordinaires, en nageant dans la piscine, en utilisant les toilettes?

Les virus de l'herpès meurent très rapidement dans l'environnement, de sorte qu'une infection dans la piscine est impossible. La transmission avec une serviette ou un siège de toilette est possible si une personne en bonne santé a des lésions à la peau ou aux muqueuses.

Peut-on traiter l'herpès génital avec des pommades antivirales?

Il a été prouvé que l'utilisation de médicaments sous forme de pommades ne soulageait que légèrement les symptômes de la maladie, mais ne produisait pas d'effet thérapeutique prononcé. Le traitement de l'herpès génital se fait donc sous forme de comprimés.

Vidéo utile: diagnostic et traitement de l'herpès génital

Comment guérir l'herpès génital: commentaires d'experts

Utile à lire:

Herpès vaginal: des premiers symptômes et complications possibles au traitement

Ce qui est important à savoir sur l'herpès récurrent

"genitalnyj-gerpes_n.andreyp50.ru"; SC_Start_11111 = (nouvelle date) .getTime ();